Le centre du monde

by John Meed

/
  • Streaming + Download

    Immediate download of 4-track EP in your choice of 320k mp3, FLAC, or just about any other format you could possibly desire.
    Téléchargement gratuit de quatre chansons en format 320k mp3, FLAC, etc.
    Purchasable with gift card

     

1.
Le centre du monde Assis au buffet de la gare Je parle avec l’esprit de Picasso Et Dali passe devant la fenêtre Ici, c’est le centre du monde Il y a un train pour Paris Et un autre pour Barcelone Un train couchette pour Genève Et un autre pour Rome Ce soir ils partiront où ils veulent Mais demain ils reviendront au centre du monde On danse la sardane devant la cathédrale On prend l’apéritif à Castillet Les gitanes cantan derrière Gambetta Et les touristes s’en vont à la mer Tu peux prendre un train à Marseille Partir vers le sud à Cartagène En deux heures tu peux être dans la Cerdagne Du centre du monde Entre les Pyrénées et la Méditerranée Entre la France et la frontière espagnole Entre les vignes et les bodegas Ça doit être le centre du monde Tu peux faire le tour du monde Tu peux même voyager dans l’espace Mais moi, moi je resterais ici Au centre du monde Ce soir tu partiras où tu veux Mais demain tu reviendras au centre du monde
2.
Les enfants de la mer Les barques de pêche s’abritent sur la plage Dans les chênes-liège souffle la tramontane Même si le soleil fait scintiller le large Chaque pas m’éloigne de ma terre d’Espagne Je voyage sans repères Comme les enfants de la mer Vers un exil solitaire à Collioure Mon pays en deux s’est déchiré Les champs de Castille tachés de rouge Devant la vague noire j’ai du me retirer Parmi ces collines du nord j’ai du me refuge Dans ce vent gelé, je pleure ma liberté Tout le long du sentier vers Collioure Les terres de Soria gardent mon cœur Pendant que Grenade pleure son Federico Mais bientôt de nouveaux réfugiés Suivront en sens inverse ce chemin d’eau Car ce pays que moi je fuis deviendra terre d’asile Pour ceux cherchant l’exil par Collioure Partant sans repères Comme les enfants de la mer Le poète n’a vécu que trente jours Le vent d’exil a transpercé son cœur Aujourd’hui je suis le même chemin Et je lève les yeux vers les collines d’Espagne Que souffle la Tramontane, que peine le chemin Qu’apportera demain à Collioure? Quel voyage sans repères Pour les enfants de la mer?
3.
Hold on (version française) Ouvre ta fenêtre Lève les yeux vers l’horizon Fais plus de promesses Que déjà tu ne comprends Laisse pas tes pleurs Troubler ta vraie valeur Même si rien ni personne Peut alléger ta douleur Retiens chaque instant Retiens chaque seconde Accueille-les tous Garde-les en toi Embrasse chaque moment Embrasse chaque émotion Chéris l’amour Que les autres te donnent Change tout ce que tu peux changer Allume une étincelle d’espoir Laisse couler les souvenirs Qui bouillonnent en toi
4.
Poussière d’étoîles Je dédie cette chanson à Charly. On se retrouve sur la plage chaque soir Et nous parlons pendant des heures. Dans ce coin magique Il me montre où la source jaillit dans la mer Et où les oiseaux se désaltèrent Charly m’apporte des galets volés de la mer A la lueur du soir ils brillent comme des perles Ne sommes-nous pas comme ces galets Faits de minéraux Déplacés par les vagues qui déferlent ? Charly est un artiste. Bien que ses yeux soient las D’avoir trop peint le soleil couchant Et qu’il délaisse ses pinceaux Il peint maintenant ses tableaux avec des mots Et les nuages s’envolent vers le sud Et le soleil descend derrière la tour de la Massane Charly dit que ces galets sont poussière d’étoîles De l’or et argent dans les mains des artistes Ne sommes-nous pas comme ces galets Tombés jadis sur terre Scintillant sur la grève, reflet des astres ? Et Charly raconte l’histoire de l’artisan Qui avait construit le mur d’un vignoble Qui, en pleine nuit, fut réveillé Par le cri d’une pierre Trop mal placée pour soutenir le côteau. Charly dit que ces galets ont Des histoires à nous raconter Si seulement nous savions les écouter. Ne sommes-nous pas comme ces galets, Entassés et pourtant si seuls, Espérant qu’on nous verra briller?

about

This EP contains French versions of four songs from my three albums 'Children of the sea', 'Powder of the stars' and 'When the music ends'.
Ce disque contient quatre chansons en version française des CDs 'Children of the sea', 'Powder of the stars' et 'When the music ends'.

credits

released December 7, 2009

www.johnmeed.net
All songs written by John Meed
French translations John Meed and Isabelle Fournier
John Meed: guitar, vocals
Lester Lloyd-Reason: lead guitar on Hold on and Poussière d'étoiles
Amanda Hall: vocal on Hold on and accordion on Les enfants de la mer
Copyright © 2009 John Meed

license

all rights reserved

tags

about

John Meed Cambridge

contact / help

Contact John Meed

Streaming and
Download help

Shipping and returns

Report this album or account

If you like John Meed, you may also like: